Accueil Département Enseignants Enseignements Recherche Archives
> Enseignements > Cours et séminaires > Littérature française et théorie littéraire (Masters)

Littérature française et théorie littéraire (Masters)

Épistémologie de l’histoire littéraire

Michel Murat (Paris-Sorbonne-ENS), avec le concours de Jean-Louis Jeannelle (Université de Rouen) et Christophe Pradeau (Paris-Sorbonne)

S2, 6 ECTS

Sous l’impulsion d’un dialogue avec les sciences sociales, les façons de faire l’histoire de la littérature se sont beaucoup renouvelées récemment, et nous invitent à nous interroger sur les instruments, les modèles et les valeurs dont nous nous servons pour donner sens à notre passé littéraire. Qu’est-ce qui fait événement en littérature ? Qu’est-ce qu’un siècle, une période, un mouvement littéraires ? Selon quelle dynamique de sélections et d’oublis une mémoire se construit-elle, ou se fragilise-t-elle ? Comment penser le rapport entre littérature et médias ? Après une présentation d’ensemble, les séances seront organisées autour d’études de cas littéraires variés.

Cours du tronc commun du Master 1 « Théorie de la littérature », ouvert aux autres étudiants et élèves dans la limite des places disponibles.

LUNDI, 15H-17H, SALLE 235B (29 RUE D’ULM)

PREMIER COURS : 23 JANVIER 2017

VALIDATION : TRAVAIL PERSONNEL ORAL OU ÉCRIT

 

Histoire de la critique et des théories littéraires : « Littératures nationales », « Littérature mondiale » - transferts et échanges

Dominique Combe, avec la collaboration de Roland Béhar, Mandana Covindassamy, Agnès Derail, Isabelle de Vendeuvre, Pierre Musitelli et Marc Porée

S1, 6 ECTS

Cours/séminaire du tronc commun du Master 2 « Théorie de la littérature » ouvert à tous dans la limite des places disponibles.

Au cours du XIXe siècle, la « littérature » dans son sens moderne s’émancipe peu à peu des « Belles-lettres ». A travers l’Europe, comme en Amérique, s’impose l’idée de littératures « nationales » et, bientôt, d’une « littérature mondiale », dont Goethe annonce le règne. Le cours s’attachera à étudier quelques moments décisifs de cette histoire entre l’Europe et les Amériques, dans les traditions critiques de langues européennes majeures (français, anglais, allemand, espagnol, portugais, italien).



VENDREDI, 10H-12H, SALLE CELAN

PREMIER COURS : 30 SEPTEMBRE 2016

VALIDATION : TRAVAIL PERSONNEL ECRIT OU ORAL

 

Rhétorique et poétique : de Valéry à Barthes

Dominique Combe, Thomas Conrad

S1, 6 ECTS

Cours/séminaire du tronc commun du Master 1 « Théorie de la littérature » ouvert à tous dans la limite des places disponibles.



A la suite de Valéry, lecteur d’Aristote, mais aussi des Formalistes russes et de Jakobson, la théorie littéraire des années 60-70 (Roland Barthes, Gérard Genette, Tzvetan Todorov, Michel Charles) réhabilite l’idée d’une poétique qui, croisant la linguistique saussurienne, la sémiotique, « l’ancienne rhétorique », la philosophie et les sciences humaines, place le « texte » au centre de l’interrogation sur le « fait littéraire ». Il s’agira de présenter le « moment » du « structuralisme français », à partir des discussions autour du texte et de la littérature.

JEUDI, 15H-17H SALLE 235B (29 RUE D’ULM)

PREMIER COURS : 29 SEPTEMBRE 2016

VALIDATION : TRAVAIL PERSONNEL ÉCRIT OU ORAL

 

Génétique des textes et des formes

Pierre-Marc de Biasi, Nathalie Ferrand et Nathalie Mauriac Dyer, directeurs de recherche au CNRS (ITEM, UMR 8132, CNRS/ENS)

S2, 6 ECTS par semestre

Cours du tronc commun du Master 1 « Théorie de la littérature », ouvert à tous dans la seule limite des places disponibles.

La génétique textuelle, l’une des principales innovations critiques des trente dernières années, renouvelle la connaissance des textes à la lumière de leurs manuscrits de travail, en déplaçant la réflexion de l’auteur vers l’écrivain, de l’écrit vers l’écriture, de la structure (ou de l’œuvre) vers les processus (ou la genèse). Le cours propose une formation à l’analyse des manuscrits modernes, les concepts clés de la discipline et quelques éléments pour une interprétation génétique des œuvres. Les études de cas seront empruntées à de grands corpus littéraires du XVIIIe au XXIe siècles, mais on abordera également d’autres archives de la création : philosophie, sciences de l’homme, sciences, musique, architecture, cinéma, arts plastiques.

LUNDI, 11H-13H, SALLE 235B (29 RUE D’ULM) - PREMIÈRE SÉANCE : 30 JANVIER 2017 

VALIDATION : SELON LES MODALITÉS DU MASTER « THÉORIES DE LA LITTÉRATURE » 

  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS